ENQUETE MOBILITE EN MILIEU RURAL

Madame, Monsieur,

Le Département du Nord a voté le 13 juin 2016 une délibération cadre en faveur d’une ruralité porteuse de développement local, de transversalité et d’innovation. Chef de file des solidarités humaines et territoriales, le Département, conscient de la fragilité de certains territoires et de ses habitants, souhaite contribuer à résoudre les difficultés en matière de mobilité dans les territoires les moins denses.

Les difficultés de mobilité en milieu rural (éloignement des pôles de services, d’emploi, de santé, etc.) s’ajoutent en effet souvent aux difficultés sociales, notamment pour les ménages ne disposant pas de véhicule particulier. C’est pourquoi, j’ai souhaité, dans le cadre de ma délégation « Ruralité et Environnement » et en concertation étroite avec les vice-présidents concernés (transports/voirie, culture, autonomie, santé) que la mobilité en milieu rural soit un axe essentiel de la politique d’aide en faveur des territoires ruraux.

C’est dans ce cadre que je vous informe qu’une étude sur la mobilité en milieu rural a été lancée récemment afin que le Département puisse connaître finement les besoins des territoires et de ses habitants. A travers ses compétences et en lien avec ses partenaires, la collectivité contribuera ainsi à améliorer la mobilité dans ces territoires.

A cet effet, une enquête sera lancée par le Département du Nord auprès des habitants des territoires ruraux du 19 juin au 10 juillet 2018.

Cette enquête est accessible depuis l’adresse suivante : www.MobiliteRuraleNord.fr

Cette enquête vise à appréhender les besoins de mobilité afin de proposer des solutions concrètes et adaptées. C’est effectivement à partir des résultats de cette enquête que sera élaborée la stratégie de mobilité départementale.

Comptant sur votre mobilisation et votre contribution à cette démarche, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Patrick Valois
Vice-président du Département
Ruralité et Environnement

Nuit d’orage

Nuit du 28 au 29 mai, un violent orage claque dans la nuit, des trombes d’eau, des éclairs partout, en images quelques un des éclairs extrait d’une vidéo sur l’espace d’une vingtaine minutes…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concours photos !

Le Parc naturel régional de l’Avesnois organise, au fil de la saison estivale, un concours photos ouvert à tous les photographes amateurs.

Pour participer, rien de plus simple. Prenez connaissance du règlement ci-dessous, complétez-le puis retournez-le nous avec vos clichés au plus tard le 24 août 2018.

le Parc propose plusieurs sorties nature cet été, n’hésitez pas à y participer, et profitez-en pour prendre votre appareil photo et réaliser ainsi vos plus beaux clichés.

Les photos seront exposées lors de la Fête du Parc naturel régional de l’Avesnois/Fête du Lait le dimanche 16 septembre au Quesnoy, où le public pourra voter pour désigner son cliché préféré. La remise des prix aura lieu également ce jour là.

On vous attend nombreux !

Règlement du concours photos 2018

Comment restaurer son petit patrimoine rural ?

Vous êtes nombreux à posséder sur votre propriété,  un oratoire, une chapelle … ces petits édifices qui font la richesse patrimoniale de l’Avesnois, mais qui sont aussi bien souvent perçus comme un élément supplémentaire à entretenir.

Au moment d’entreprendre des travaux sur ce patrimoine, il convient de s’inspirer des techniques des anciens, c’est important surtout dans le domaine de la restauration. L’important est de perpétuer leur savoir-faire, tout en utilisant les outils d’aujourd’hui. On privilégiera la réutilisation d’une brique que l’on vient de démonter, c’est mieux pour l’aspect visuel, mais aussi l’utilisation de la chaux, qui laisse respirer le mur et présente une meilleure durabilité dans le temps.

Prendre soin du patrimoine bâti c’est l’entretenir, le restaurer.
Comment je m’y prends ? A qui je m’adresse ?

Tout d’abord, il est nécessaire de prendre en compte l’édifice et ses abords. Le tout étant indissociable. Ensuite un temps d’observation, de relevés et de recherches documentaires est indispensable afin de définir les interventions prioritaires (mise hors d’eau du bâtiment). Il faudra aussi effectuer les démarches administratives nécessaires  et trouver d’éventuels financements.

Dans un premier temps, n’hésitez pas à prendre contact avec Emmanuel Cazier, chargé de mission patrimoine bâti, habitat durable au Parc naturel régional de l’Avesnois (emmanuel.cazier@parc-naturel-avesnois.com Tél : 03 27 14 90 89). Il vous conseillera sur les travaux à entreprendre, il vous orientera dans les démarches administratives et la recherche de financements auprès d’organismes compétents. (La Fondation du Patrimoine…)

Bon à savoir :
La Fondation du patrimoine, grâce à son label, permet à un propriétaire privé détenteur d’un bien immobilier présentant un intérêt patrimonial et non protégé au titre des monuments historiques, de bénéficier de déductions fiscales pour des travaux de sauvegarde ou de restauration. La Fondation du patrimoine est le seul organisme habilité par le Ministère des Finances à octroyer un label ouvrant droit à déduction fiscale et une aide financière.

Le Parc naturel régional de l’Avesnois – cour de l’abbaye 59550 Maroilles.
Tel : 03 27 77 51 60 –  contact@parc-naturel-avesnois.fr.
Vous souhaitez en savoir plus sur les actions et missions du Parc : www.parc-naturel-avesnois.fr
photo  ©PNRA

Adoptez deux poules de races locales

La CCPM a décidé de mener une action en faveur de l’environnement auprès des usagers en proposant d’adopter « des poules de races locales en Pays de Mormal ».

Cette démarche a pour but de :
– réduire les déchets ménagers à la source
– promouvoir le patrimoine avicole
– de préserver les races locales afin de maintenir la biodiversité sur le territoire.

Alice LAVALLEE
Service Prévention Déchets
Pôle de Landrecies : Environnement-Bâtiments-Eclairage Public
4 avenue de la légion d’honneur
59 550 Landrecies Tél : 03 27 77 52 35